Les femmes et le karaté

La part des femmes licenciées à la fédération française de karaté est passée de 9% en 1976 à la création de la fédération à 18% au début des années 90 pour approcher les 30% ces dernières saisons.

Le mot de la responsable de la commission féminine de la Fédération Française de Karaté

Catherine BELRHITI- Championne du Monde - 6ème dan, expert fédéral

« Le cliché de la femme fragile n'a plus sa place dans notre société actuelle. La femme des années 2000 est dynamique, sportive, libérée et indépendante. Ces trente dernières années le nombre de femmes pratiquant un sport a été multiplié par cinq. Le karaté, par ses multiples facettes, les attire de plus en plus. En prenant l'orientation du karaté les femmes ont compris que cet art martial leur offre la possibilité de conserver souplesse, élégance, grâce et santé. Les entraînements proposés par le karaté leur procurent un équilibre physiologique mais aussi psychologique. En somme, le karaté peut donner au corps, très noble instrument de l'âme, agilité, santé et force, pourvu que l'on exclu toute incitation à la vanité et à la violence. »

 

Fils d'actualités

S'identifier

" Quand on est arrivé au but de son voyage, on dit que la route a été bonne. "
Proverbe chinois